RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Advertisement
Autosuffisance bandeau

Travailleurs étrangers : «Notre sécurité alimentaire dépend carrément d’eux», dit la ministre Bibeau!

Yannick PATELLI ,

Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture au Canada

La ministre fédérale de l’Agriculture du Canada, Marie-Claude Bibeau, organisait cet après-midi, le 21 mars 2020, une conférence sur la situation du COVID 19 au Canada et l’impact pour le monde agricole et agroalimentaire. La Vie agricole/LVATV y participait. La ministre a rappelé notre dépendance alimentaire liée à la venue des travailleurs étrangers temporaires (TET).

Mme Bibeau a rappelé qu’au cours des derniers jours l’accès aux travailleurs étrangers temporaires (TET) a été autorisé et qu’ils seront soumis à 14 jours de ‘’quarantaine’’ supervisés à leur arrivée en sol canadien. Elle a ensuite souligné notre extrême dépendance à la main-d’œuvre des pays étrangers sur le plan alimentaire soulignant que l’on compte 60 000 TET par année au Canada.

«Notre sécurité alimentaire dépend carrément d’eux», a-t-elle précisé au cours de la conférence de presse téléphonique. Le Canada va s’occuper de les faire venir en s’entendant avec leurs pays de provenance, a-t-elle ajouté.

Les employeurs responsables de la supervision

À la question de La Vie agricole sur le contrôle lié à la supervision (où et par qui), la ministre a précisé qu’ils seront sous la responsabilité des producteurs/employeurs.

«On est en train de finaliser le protocole de supervision, mais grosso modo, avant le départ, il y aura une vérification de leur état de santé. Une fois ici, ils seront pris en charge par l’industrie et leurs employeurs qui auront la responsabilité du suivi médical avant de leur permettre l’accès aux champs»

Quel plan B ?

À notre deuxième question sur un plan B, en cas de fermeture des frontières pour ce qui concerne les échanges commerciaux, et sur l’éventuelle contribution de prisonniers pour participer aux récoltes, comme un producteur nous l’a évoqué cette semaine, la ministre dit ne pas avoir eu de discussions en ce sens :

«On élabore différents scénarios, mais on n’a pas eu de discussions sur la possible participation de prisonniers (…), mais on va faire en sorte que le plan A fonctionne».

Remerciements à toute la chaine alimentaire

«Dans le contexte Covid19, je veux rassurer tout le monde, il y aura toujours des emplois disponibles dans les fermes (…) C’est important aussi de remercier les producteurs, les camionneurs, les épiciers, les banques alimentaires (…) nous leur devons les produits de qualités que nous avons sur nos tablettes», a-t-elle précisé.

«Ils sont essentiels pour notre société», a dit Mme Bibeau.

 

Répartition des travailleurs étrangers temporaires au Canada

  • 40 000 dans les fermes et aux champs
  • 16 000 dans les serres
  • 4000 dans les usines de transformation

______________________________________

Écoutez la déclaration audio de Mme Bibeau ICI